Pierre-Yves Gabioud

peintures, gravures et monotypes

Biographie

Imprimer

 

PIERRE-YVES GABIOUD

 

Né à Praz-de-Fort en février 1953.

Apprentissage de décorateur à Sion.

Batteur dans la formation de blues-jazz-rock "La Faune".

Retraite en forêt.

Vit 15 ans dans différents groupes de la communauté

de Friedrichshof en Suisse, en Autriche et dans

les Iles Canaries.

Depuis 1995 de retour au pays.

 

CHEMINEMENT ARTISTIQUE :

Formation en histoire de l’art, théâtre, danse, performance, 

analyse actionnelle et peinture chez Otto Muehl,

peintre et actionniste Autrichien à Vienne.

Exécution de performances en Suisse et en Autriche.

Création de différents groupes de théâtre en Suisse.

Participation à plusieurs films d’art à Friedrichshof.

Dès 1989 se consacre exclusivement à 

l’étude de la peinture de manière autodidacte.

 

PRIX ET DISTINCTIONS :

Diplôme et médaille d’argent Arts-Sciences-Lettres, Paris 1994

Prix Faber-Castell, Nürenberg 1996

Mérite Culturel, Orsières 2002

Prix Art-en-Ciel, Neuchâtel 2003

Prix Gaspoz, Veyras 2005

Prix d’Entremont, Le Châble 2007

 

 

DOCUMENTAIRES :

Die Kraft der Berge, Radio DRS 2, 11.03.1993

Réalartishow N° 7, Bruno Joly, Canal 9, 12.03.2001 

Montagne: chemins de lumière, Passe-moi les jumelles, 20.11.2002

Chemins de terre, Radio Suisse Romande, 01.11.2003

Le 16:9 Exposition FLM Canal 9, 10.12.2005

Entretien Canal 9, 20.12.2005

L’échappée belle, Espace 2,  2008

 

 

PUBLICATIONS :

“ Où rien ne s’est passé qu’un loup “

O. Taramarcaz / P.-Y. Gabioud, Ed. Art et Ecologie, sept. 2000

 

(R)évolutions

M.Aymon, Art Suisse, janvier 2001

 

“ Regard sur le Val Ferret “

J. Darbellay / P.-Y. Gabioud, Ed. Porte-Plume, juin 2002

 

Prix Gaspoz 2005

Fondation H. et M. Gaspoz, Veyras, décembre 2005

 

Conférence N° 23 

Ed. Conférence, Meaux, automne 2006

 

Conférence N° 26

Ed. Conférence, printemps 2008

 

“ La pipe qui prie et fume “

Maurice Chappaz /  P.-Y. Gabioud. Ed. Conférence 2008

 

"Novénaires"

Remo Fasani, Ed. Conférence 2011

Traduction Christophe Carraud